Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Agence Luxembourg, Agence immobilière PARIS 75005

L'actualité de CENTURY 21 Agence Luxembourg

LES MOTS ONT UN SENS : LA TERRASSE

Publiée le 16/04/2014

Comment un balconnet riquiqui tout juste digne de la brassière de la Pompadour peut-il se transformer en splendide terrasse apte à séduire l'amateur du bronzage intégral en ville ? C'est un mystère que seule l'emphase sémantique peut expliquer. A nous de suivre les préceptes de l'évangile selon Saint Matthieu et de rendre à César ce qui lui appartient.

A l'origine, souvent orthographiée "terrace", la terrasse se veut synonyme de boue, voire de torchis quand il s'agit de construire un bâtiment. Autrement dit, quand on déplace ou remue de la terre, on procède à un terrassement ; la racine "terre" prenant ici tout son sens. Ainsi la terrasse, depuis le XIIème siècle, décrit-elle une plate-forme aménagée quelle qu'en soit sa destination même si, généralement, elle se situe au niveau du sol.

Des terrasses à gogo : Evidemment, dans son acceptation ordinaire, la terrasse se constitue par l'aplanissement d'un terrain qui sera recouvert de dalles, de gravier, de béton, de bois, sorte de pédiluve entre jardin et maison.

Il y a du monde au balcon : depuis le XIVème siècle, le barcon, baucon au balcon, emprunté à l'italien balcone (qui signifie "échafaud" au sens d'échafaudage, lui-même dérivé de balco, la poutre) décrit un élément en saillie de la façade d'un bâtiment, entouré d'un garde-corps, et dont l'accès se fait par l'intérieur dudit immeuble. Et évidemment non fermé et non recouvert faute de quoi nous parlerions de bow-window ou en bon français d'oriel. L'argot populaire ayant tôt fait, par ailleurs, d'en imager le sens en décrivant la gorge exposée, voire opulente, d'une dame.

 La noblesse du balcon : le balcon fait évidemment partie du patrimoine humain : d'abord pour ses fonctions utilitaires (ainsi les Grecs antiques en prévoyaient-ils quand il s'agissait d'accroître lumière et aération d'une pièce) puis à des fins cérémonielles pour s'adresser au bon peuble ; en bref, pour se faire voir et entendre.

Notre actualité